Cannes 2012 : Trois films africains en sélection officielle dont un en compétition

Après la projection de Baad El Mawkeaa (Après la bataille) du réalisateur égyptien Yousry Nasrallah, l’unique long métrage africain en compétition officielle au 65ème Festival international du film de Cannes (France) mercredi soir, une conférence de presse a été donnée ce matin par l’équipe du film. A travers cette fiction, le réalisateur Yousry Nasrallah dirige les projecteurs sur le combat pour la « Faim, Liberté, Dignité » en Egypte, qui a eu lieu à la place Tahrir, le 2 février 2011, dans la foulée du printemps arabe.

Yousry Nasrallah (à gauche) et les personnage principaux du film "Après la bataille"

Yousry Nasrallah (à gauche) et les personnages principaux du film « Après la bataille »

Le 65ème Festival international du film de Cannes (France) se tient du 16 au 27 mai. A l’affiche, 22 films en compétition dont Baad El Mawkeaa (Après la bataille). L’Afrique est également présente par deux autres films, précisément dans la catégorie « Un Certain Regard », à savoir : Les chevaux de Dieu de Nabil Ayouch (Maroc, 1h55) et La pirogue de Moussa Touré (Sénégal, 1h27).

L’édition 2012 du Festival international du film de Cannes est ouvert depuis hier, 16 mai, avec une sélection officielle  de 54 films en provenance de 26 pays dont 22 films en compétition sélectionnés, 1.779 soumis, 17 films dans la catégorie « Un certain regard » et 15 autres films dont 03 hors compétition, 02 en séances de minuit, 08 en séances spéciales et 01 en dédicace pour le 65ème anniversaire du Festival de Cannes, sans oublier le film de clôture.

Selon le délégué général du festival de Cannes, Thierry Frémaux, la sélection comporte 05 premiers films et est marqué par un retour des Etats-Unis, une grande présence latino-américaine avec 09 films et une forte présence française avec 11 films dont 06 en compétition. La maîtresse de cérémonie de Cannes 2012, c’est bien Bérénice Bejo, la « Peppy Miller » du film The Artist, qui a ouvert le bal du festival le 16 mai pour le clore le 27 mai, au soir du palmarès.

Il faut noter que le jury long métrage du 65e Festival de Cannes est présidé par le cinéaste italien Nanni Moretti, un acteur, réalisateur et producteur habitué dudit festival. Né en 1953 à Brunico, en Italie, Nanni Moretti, est auteur de plusieurs films courts et longs métrages dont Ecce Bombo sélectionné en Compétition à Cannes en 1978. Outre son président, ce Jury accueille dans ses rangs les professionnels de renom suivants : Hiam Abbass (actrice, réalisatrice palestinienne), Andrea Arnold (réalisatrice et scénariste britannique), Emmanuelle Devos (actrice française), Diane Kruger (actrice allemande), Jean Paul Gaultier (couturier français), Ewan MC Gregor (acteur britannique), Alexander Payne (réalisateur, scénariste et producteur américain), Raoul Peck (réalisateur, scénariste, producteur haïtien).

Quant au Jury « Un Certain Regard », il est présidé par l’acteur et réalisateur anglais Tim Roth qui travaille avec d’autres jurés artistes, journalistes et directeurs de festivals.

Le Togo au festival de Cannes 2012

Le Jury œcuménique du 65èmeFestival de Cannes qui est présidé par Charles Martig (Suisse) a fait l’honneur au Togo dans sa compsotion : Magali Van Reeth (France), Kodjo Ognandou Ayetan (Togo), Marianne Smiley (Canada), Jean-Luc Gadreau (France), et Bojidar Manov (Bulgarie). A noter que Kodjo Ognandou Ayetan, journaliste et critique de cinéma, est le  deuxième africain membre du Jury œcuménique de Cannes après l’actuel ministre de la culture du Burkina Philippe Sawadogo dans les années 1980, à l’époque  secrétaire général du FESPACO.

Charles Ayetan devant la salle de presse du festival international du film de Cannes 2012

A Cannes 2012, également d’autres présences comme Sitou Ayité, scénariste et critique de cinéma, le réalisateur Steven Af, sans oublier Jacques Do Kokou, responsable du CIT/CNA (Cinéma Itinérant du Togo – Cinéma Numérique Ambulant).

Par ailleurs, il faut préciser que toujours pour l’édition 2012 du Festival de Cannes, il y a 10 films court-métrages sélectionnés et 15 films d’école sélectionnés par la Cinéfondation. Cette fondation organise également au cours du festival, un atelier pour les cinéastes du cinéma mondial dont certains sont du continent africain.

L’Afrique à Cannes, déjà en 1975

Quoique l’Afrique soit habituellement très peu représentée au festival, on peut noter qu’elle a marqué l’histoire dudit festival par une Palme d’Or obtenue en 1975 par l’algérien Mohamed Lakhdar-Hamina avec son film Chroniques des années de braise et plus récemment par le Prix du Jury décerné à Cannes 2010 au film Un homme qui crie du tchadien Mahamat-Saleh Haroun. Le continent africain marquera-t-il sa participation au 65ème Festival de Cannes ? Le palmarès nous le dira lors de la cérémonie de clôture, le 27 mai prochain qui dévoilera la Palme d’or 2012 de ce prestigieux festival de film.

Il faut saluer également au passage, la présence de l’Afrique au marché du film du 65ème festival de Cannes qui connaît la participation de pays africains comme le Gabon et le Kenya, entre autres représentés par les services nationaux du cinéma. Nous y avons rencontré le réalisateur Imunga Ivanga dont le deuxième long métrage L’Ombre de Liberty a remporté le Prix du Meilleur Son au FESPACO 2007.

Quel film remportera la palme d’or du 65ème Festival de Cannes ? Le palmarès officiel attendu le 27 mai prochain le révèlera.

                                                          Charles Ayetan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s