Une Semaine de cinéma germano-togolais à Lomé

cine_Allemagne-TogoLomé (Togo) accueille depuis le 10 mars dernier la première édition de la Semaine de cinéma germano-togolais. Au total, 14 films allemands et togolais, longs et courts métrages, composent le menu de cette semaine de cinéma qui draine le public de Lomé et ses environs.

Les cinéphiles de Lomé ont matière à nourrir leur passion pour le septième art du 10 au 16 mars 2014. Cette aubaine leur est offerte à travers la Semaine de cinéma germano-togolais organisée par l’Ambassade d’Allemagne en collaboration avec l’école de cinéma ECRAN.

L’événement a été lancé le 10 mars par Mme Germaine Kouméalo Anaté, ministre de la communication, de la culture, des arts et de la formation civique, en présence de l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, M. Joseph Weiss, de Mme Christelle Aquereburu, directrice de l’école ECRAN, et du Pasteur Henry Sowu, directeur du Foyer des Marins qui abrite cet événement. Lire la suite

Hommage au cinéaste français Alain Renais

Le cinéaste Alain Renais

Le cinéaste Alain Renais

Huit (08) fois nommé au César du meilleur réalisateur, Alain Resnais est un réalisateur, scénariste et monteur français né le 3 juin 1922 à Vannes (Morbihan) et mort le 1er mars 2014 à Paris dans sa 92e année. Un grand cinéaste français que j’ai vu au Festival de Cannes 2012 où il présentait son long métrage « Vous n’avez encore rien vu ».

« La recherche d’une passerelle entre le cinéma et le théâtre a été un défi de longue date pour Alain Resnais » (Charles Ayetan).

La cérémonie des obsèques d’Alain Resnais s’est déroulée à l’église Saint-Vincent de Paul à Paris, le 10 mars 2014.

Charles Ayetan

Les acteurs Pierre Arditi (à gauche) et André Dussollier (à droite) portent le cercueil du célèbre réalisateur français Alain Renais. (Capture d’écran, Photo Charles Platiau/Reuters)

Les acteurs Pierre Arditi (à gauche) et André Dussollier (à droite) portent le cercueil du célèbre réalisateur français Alain Renais. (Capture d’écran, Photo Charles Platiau/Reuters)