Cannes 2014 : Le cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako lauréat du Prix œcuménique

Le cinéaste Abderrahme Sissako

Le cinéaste Abderrahme Sissako

L’Afrique est honorée par le Jury œcuménique à Cannes qui décerne son prix 2014 au cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako pour son film Timbuktu lauréat du prix du jury œcuménique 2014 qui vient d’être proclamé lauréat. Voici la teneur de la délibération du Jury œcuménique qui décerne également deux mentions spéciales.

Le Jury oecuménique 2014 attribue son Prix au film :

Timbuktu

de Abderrahmane Sissakoa

Ce film raconte la vie et la résistance digne d’hommes et de femmes à Tombouctou qui veulent vivre selon leur culture et leurs traditions, tout en intégrant les moyens modernes de communication. Il dénonce de manière forte mais subtile les horreurs issues d’une vision extrémiste de la religion.

Le Jury œcuménique a voulu récompenser ce film d’une très grande beauté formelle, pour son humour et sa retenue. Ce film, tout en critiquant l’intolérance, éclaire l’humanité qui demeure en chaque homme.

Et deux Mentions spéciales aux films :

The Salt of the earth (Le sel de la terre) de Wim Wenders, Juliano Ribeiro Salgado

Ce documentaire basé sur l’œuvre photographique de Sebastião Salgado témoigne magistralement de l’histoire contemporaine, de la condition humaine à travers le monde et de la possibilité de créer une vie meilleure.

Hermosa juventud (La belle jeunesse) de Jaime Rosales

Face à la crise un jeune couple espagnol avec un bébé cherche à survivre. Ce film nous montre dans un style presque documentaire des hommes et des femmes qui sont confrontés à des situations et des choix difficiles qui mettent leur dignité en question.

Téléchargez le communiqué de presse en français (au format pdf)

Le Jury 2014 :

Guido Convents, Belgique, Président, Kristine Greenaway, Canada

Jacques Champeaux, France Julia Helmke, Allemagne

Hervé Giraud, France María José Martínez Ordóñez, Équateur

 Charles Ayetan

Source : http://cannes.juryoecumenique.org

Une réflexion sur “Cannes 2014 : Le cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako lauréat du Prix œcuménique

  1. Ma contribution pour ce lauréat, mon compatriote :
    LE COURAGE D’UNE ICONE Abderrahmane SISSAKO.

    Oh ! Abderrahmane vous êtes la fierté de l’Afrique embellie, de la Mauritanie engagée, du Mali meurtrie, du touareg blessé.

    «Timbuktu» ou le «Chagrin des Oiseaux» est un chef d’œuvre royal, majestueux, il représente le cri du cœur, le cri du blessé, le cri d’une population meurtrie dans sa chair, le cri de tout un continent blessé, le cri d’une génération de jeunes voulant vivre dans la paix et la sérénité.

    Et n’est-ce pas celui de l’amour, de la sagesse et de la modération humaine ?

    Voilà un film qui se détache des mises en scène que nous rapportent les journalistes de tous bords.

    Voilà une autre vision de la cruauté et de la cupidité des terroristes qui ont, pendant des mois, ont détruis des monuments culturels et sculptures anciennes, mais ont voulu également bâillonnés des femmes et des hommes, des vieillards et tout une jeunesse, ils ont voulu aussi taire la liberté, la joie de vivre, le bonheur.

    «Tumbuktu» contribuera pour longtemps à l’émergence d’une nouvelle génération de cinéastes libres, courageux, engagés et intransigeant, voilà l’ère de la véritable liberté cinématographique.

    L’ère de l’engagement, l’ère de la lutte contre le terrorisme aveugle, l’ère de la lutte contre les esprits chauvins partout en Afrique.

    Abderrahmane ! Vous êtes le chantre d’une nouvelle génération d’homme qui lutte pour la liberté, l’amour du prochain, pour le bien être de l’homme et de la femme, vous êtes donc je le répète sans me tromper et sans me désavouer que vous êtes une figure charismatique.

    Une figure qui honore non pas seulement la Mauritanie mais aussi l’Afrique, et le monde entier. Une figure du droit humain et pour les libertés de la dignité humaine.

    Je salue votre courage, je salue votre détermination, je suis prêt à vous accompagner dans cette aventure de la liberté, de l’amour du prochain et de la convergence vers des horizons ouvrant ces portes à la plus grande vision de liberté, et de développement entre les peuples pour juguler et pour combattre l’injustice, l’intolérance, la cupidité, la diabolisation de l’être humain, le manque de son discernement.

    Déjà sur le tapis rouge du Festival de Cannes, alors je vous souhaite une très belle performance, à partir de notre chère patrie, la Mauritanie pour l’obtention de la Palme d’Or du Festival de Cannes 2014.

    Vous êtes enfin la gloire, la fierté et le détonateur d’une nouvelle vision voluptueuse de l’amour du prochain.

    Alioune Ould BITICHE
    Auteur de la ‘’Chasse à la vie’’
    Tél : 46.78.57.32 – 36.04.40.67
    Email : bitiche@gmail.com
    Nouakchott, Mauritanie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s