Cannes 2018 : Nadine Labaki remporte le prix du Jury œcuménique avec « Capharnaüm »

Nadine_LabakiLa réalisatrice libanaise Nadine Labaki est lauréate du prix du Jury œcuménique 2018 au Festival de Cannes. Son long métrage Capharnaüm (2h03, Liban) en compétition officielle au Festival de Cannes (France) 2018, a séduit ledit Jury.

Tout au long de la Compétition, ce sont les femmes et les enfants, les migrants et les parias, qui ont démontré par leur persévérance et leur ingéniosité, leur amour et leur courage, toute la force de l’esprit humain.

Zain, un garçon de 12 ans, attaque ses parents en justice pour lui avoir donné la vie. À travers l’histoire de Zain, la réalisatrice expose sans concession l’enfance maltraitée et propose un voyage initiatique empreint d’altruisme.  Le film Capharnaüm est une véritable plaidoirie en faveur de l’enfance maltraitée. Lire la suite

Publicités

« A Corps et à Cris », un spectacle pluridisciplinaire qui valorise le patrimoine immatériel togolais

spectacle_a_corps_et_a_cris

Une séquence du spectacle « à corps et à cris », à Lomé – DR

Le public de Lomé a été tenu en haleine par un spectacle baptisé « A Corps et à Cris », un spectacle pluridisciplinaire et original présenté le jeudi 26 avril dernier au Goethe-Institut de Lomé. A travers contes, musique, danses, son et lumière, cette œuvre dépeint des faits divers, notamment la traite des hommes hier et aujourd’hui, dont sont victimes les peuples d’Afrique et d’ailleurs.

« A Corps et à Cris » est un spectacle pluri-artistique et pluri-thématique qui « propose un travail de mémoire sur les différents types d’esclavages modernes voilés ou silencieux qui empêchent l’éclosion d’une société éprise de justice sociale et de libertés ». De contes recréés à partir de contes traditionnels nourris de la sagesse africaine aux contes modernes tirés de faits divers ou de l’actualité, les acteurs de ce spectacle ont tenu en haleine, le public de Lomé. Un spectacle salué par une longue acclamation,  à l’issue de la présentation. Lire la suite